Retour

Frein de vélo

Découvrez nos freins à disque, freins sur jante, freins BMX, patins et plaquettes de frein, compatibles pour votre vélo de montagne, vélo de route, vélo hybride, vélo BMX, vélo de cyclocross, gravel bike, ou fat bike.

Filtres

Frein de vélo

Système de frein vélo

Magasinez les meilleurs FREINS DE VÉLO, sur jante, à disque ou sur moyeu parmi notre gamme de pièces de vélo. Achetez en ligne ou à notre magasin de Québec au Canada. Chez Mathieu Performance, nous avons les grandes marques : JAGWIRE, MAVIC, SHIMANO, SRAM, SWISSSTOP, TEKTRO.

Découvrez nos freins à disque, freins à jante, patins de freins, freins de BMX, ainsi que nos pièces et accessoires pour freins, compatibles pour votre vélo de montagne, vélo de route, vélo hybride, vélo BMX, vélo de cyclocross, gravel bike, ou fat bike.

Qu’est-ce qu’un frein de vélo?

Un frein de vélo est une pièce importante qui permet de ralentir ou arrêter votre vélo grâce à une poignée au guidon et d’un mécanisme qui s’installe sur le cadre.

QUELS FREINS DE VÉLO CHOISIR?

Il existe plusieurs modèles de freins de vélo. Certains circulent encore sur le marché, mais ne sont plus installés sur des vélos neufs. La norme est de plus en plus au frein à disque tant en vélo de route, en vélo de montagne, en gravel bike, cyclocross, cyclotourisme et également pour le vélo hybride. Toutefois, plusieurs autres types de freins circulent sur le marché pour les vélos moins récents. Les deux catégories principales de freins sont les freins sur jante et les freins à disque.

SYSTÈME DE FREIN SUR JANTE

Le système de freins sur jante comporte plusieurs modèles différents : les étriers à tirage central, les étriers à tirage latéral, les cantilevers, les v-brake, les mini v-brake et les freins sur jante hydrauliques. Les freins sur jante utilisent un principe commun pour freiner : plus on appuie sur le levier de frein, plus les patins de freins se rapprochent de la jante. Ce serrage exerce une friction entre les patins de freins et la jante. Cette mécanique reste très efficace dans des conditions sèches, mais elle perd de son efficacité dans des conditions mouillées. On préfèrera alors trouver des patins de freins qui auront une gomme plus adéquate pour des conditions mouillées.

  • Les étriers à tirage central sont très anciens comme système de frein à jante, et ils sont très fiables. Ils sont fixés sur une tige centrale qui relie les haubans et sur un trou au-dessus de la fourche à l’avant. Les mâchoires ressemblent à des ciseaux qui sont reliés entre elles par un câble. Sur ce câble, on y joint au centre un petit support triangulaire en métal auquel un câble est attaché à la verticale et relie les manettes de frein au frein. Lorsqu’on pèse sur les manettes de frein, le câble se sert et fait lever le câble qui relie les étriers et rapproche les patins de frein sur la jante.
  • Les étriers à tirage latéral sont aussi fixés au vélo grâce à un pivot central entre les haubans et à l’avant du vélo. Cette fois cependant, les bras des étriers sont positionnés d’un seul côté de la roue, ce qui les différencie des étriers à tirage central fixés sur une tige au centre. Le câble est aligné dans la butée de l’un des bras et est pincé en dessous au bras du deuxième étrier. Lorsque le câble est tiré grâce au levier de frein, les deux étriers rapprochent les patins de freins sur la jante et la freinent.
  • Les freins cantilever sont très semblables aux freins avec étriers à tirage central. En fait, au lieu d’être fixés au centre d’une tige en métal sur la cadre qui relie les haubans, les bras sont fixés de manière indépendante au cadre, de chaque côté de la roue. Les deux bras sont liés ensemble grâce à un câble transversal. Celui-ci est attaché à un triangle en métal, lié par un câble au levier de frein, qui tire le câble transversal lorsque le levier de frein est activé. Ils étaient très populaires en vélo de montagne dans les années 90, car ils permettaient de mettre une largeur de pneu très élevée sans problème.
  • Ensuite, les freins v-brake firent leur apparition sur le marché. Le système de frein v-brake est composé de freins avec deux bras indépendants fixés au cadre. Cependant, ils sont liés entre eux par un câble passant dans une butée qui forme un coude en métal qui se rend directement au levier de frein. L’espace entre la butée et le bras de frein opposé est couvert d’un soufflet en caoutchouc pour éviter la corrosion précoce du câble. Ce frein est plus puissant que les freins cantilever. Jusqu’à tout récemment, ils sont installés sur la plupart des vélos hybrides. Ils ne peuvent cependant pas être compatibles avec les freins pour vélo de route.
  • Les mini v-brake sont arrivés sur le marché afin de pallier au problème des v-brake classiques qui n’étaient pas compatibles pour les vélos de route. Les bras de ces freins sont plus courts que les v-brake classiques et le câble reliant les deux bras est plus proche de la roue.
  • Les freins sur jante hydrauliques sont plutôt rares dans le monde du vélo. La marque MAGURA en produit ainsi que SRAM. Les étriers de ce système de frein sont fixes, car seulement les patins se déplacent grâce à la pression de l’huile. Le mouvement des patins est rectiligne, ainsi les patins viennent appuyer sur la jante afin d’offrir une résistance à la roue et la freiner. Ils offrent l’avantage de fonctionner durant des années sans réglages particuliers. Ils offrent également une puissance de freinage plus grande que les autres freins sur jante et une bonne modulation.

SYSTÈME DE FREIN SUR MOYEU

Ce système de frein sur moyeu offre une surface de freinage plus efficace dans toutes les conditions. Les jantes ne servent plus comme surface de freinage. Les freins sur moyen englobent la famille de freins à disque, les freins à tambour et les freins à rétropédalage.

  • Les freins à rétropédalage sont activés en pédalant vers l’arrière. Le mécanisme lui-même se trouve dans le moyeu de la roue arrière du vélo. Ils n’utilisent pas de câbles ou de gaines pour fonctionner et ils ont une longue durée de vie.
  • Les freins à tambour sont activés grâce à une manette de frein. Le mécanisme se trouve à l’intérieur du moyeu et est protégé des intempéries. La puissance de freinage est moindre que les freins à rétropédalage, mais les freins sont encore plus durables.

LES FREINS À DISQUE

Les freins à disque sont composés d’une manette de vitesse, d’un étrier avec câble et plaquettes de freins et d’un disque. L’étrier est monté sur le cadre ou la fourche du vélo près de l’axe de la roue. Le disque est placé sur le moyeu de la roue. Les plaquettes sont positionnées l’une en face de l’autre dans l’étrier. Lorsque la roue est placée, le disque est logé entre les deux plaquettes dans l’étrier, et tourne librement. Lorsque la manette est actionnée, les deux plaquettes se rapprochent du disque et le freinent. C’est le système de freinage le plus utilisé maintenant en vélo de montagne, cyclocross, vélo électrique, vélo tandem et gravel bike. C’est aussi un système de plus en plus utilisé en vélo de route et en vélo hybride. Ce système de freinage fonctionne très bien dans des conditions mouillées, bien qu’il puisse être quelques fois bruyant. Les freins à disque permettent souvent l’utilisation de pneus plus larges qui tiennent compte cette fois de la largeur de la fourche. L’entretien de ces freins est souvent moins fréquent que les freins sur jantes, néanmoins plus complexes. Un impact sur les disques peut les déformer et nécessite alors un redressement. Les freins à disque comportent trois modèles : les freins à disque mécanique, les freins à disque hydrauliques et les freins à disque hybrides.

  • Les freins à disque mécaniques fonctionnent grâce à un étrier contenant une plaquette mobile et une plaquette fixe. On active ce type de frein à l’aide d’une manette et d’un câble de frein qui est relié à l’étrier. Sur l’étrier, un bras oscillant est lié au câble et est connecté à la plaquette mobile qui est poussée sur le disque vers la plaquette fixe lors du freinage. Un ressort est placé à l’intérieur de l’étrier afin de remettre la plaquette mobile à son endroit d’origine lorsqu’on relâche le frein. Ce type de frein n’est pas plus efficace que les meilleurs v-brake mais leur entretien reste simple.
  • Les freins à disque hydrauliques sont très utilisés en vélos de montagne et vélos de route de moyenne et haut de gamme. Ils sont munis de pistons, d’une durite, de l’huile, de plaquettes et d’une manette. Lorsque la manette est actionnée, la pression d’huile est augmentée dans la durite, les pistons sont actionnés et poussent les plaquettes contre le disque. Lorsque la manette est relâchée, des soufflets aspirent les plaquettes pour les ramener dans leur emplacement d’origine. L’avantage de ce système est que le freinage est direct, puissant et offre une bonne modulation. Attention, il faut s’habituer au début à freiner doucement, car le freinage peut être brusque si l’on passe du frein sur jante au frein à disque. Leur plus gros désavantage est qu’ils sont très difficiles à réparer sur le bord de la route ou lors d’une sortie. Leur entretien est plus complexe et nécessite souvent le travail d’un technicien. Il faut aussi faire leur entretien chaque saison en les purgeant. De plus, ils peuvent être contaminés par des particules et nuire grandement au freinage. Une vidange est dans ce cas souvent nécessaire.
  • Il existe aussi des freins à disque hybrides qui combinent le fonctionnement mécanique et l’hydraulique. Ce sont des freins qui sont activés par une manette de vélo avec un câble court qui rejoint un système hydraulique pour l’activation des pistons. Ils n’offrent pas de réels avantages au niveau de la performance par rapport aux freins à disque mécanique, mais sont moins coûteux que les systèmes entièrement hydrauliques.

LES PATINS DE FREIN

Il existe différents types de patins de frein de vélo : les patins classiques, les patins à cartouche, les patins longs à écrou et les patins à tige.

  • Les patins classiques sont de moins en moins utilisés dans le vélo, mais restent les moins dispendieux. Il y a peu de choix quant à la qualité de la gomme.
  • Les patins à cartouche sont les plus courants aujourd’hui. On n’a plus besoin de changer le patin au complet et de désajuster ses freins. Il suffit de remplacer la gomme. Il existe deux standards pour le montage de la gomme : Shimano et Campagnolo. Il faut s’assurer de choisir celui qui correspond à votre patin.
    • Il existe des gommes classiques utilisées sur les jantes en aluminium et d’autres types de gomme utilisés dans des conditions humides.
    • De plus, il existe des gommes qui doivent être utilisées pour des jantes avec une bande de freinage particulière : carbone, céramique ou autre. Il est important de choisir la gomme adéquate pour votre bande de freinage.
    • Nous retrouvons sur le marché des gommes multidensité qui offrent un freinage plus polyvalent pour toutes sortes de conditions. Une gomme sèche procure un freinage plus progressif qu’une gomme molle, qui elle offre un freinage plus nerveux.

LES PLAQUETTES DE FREIN

Il existe trois types de plaquettes de freins à disque de vélo sur le marché : les plaquettes organiques (ou résine), les plaquettes métalliques et les plaquettes semi-métalliques.

  • Les plaquettes organiques sont conçues avec de la résine et des matériaux comme du caoutchouc et Kevlars afin d’offrir de bonnes performances à froid et en début de course. Ces plaquettes procurent un freinage vif et sec, parfait à basse ou moyenne vitesse. Par contre, ce type de plaquette use plus rapidement que les autres plaquettes et supporte mal les températures élevées et donc les longues descentes.
  • Les plaquettes de frein métalliques fonctionnent mieux à haute température. Elles offrent un freinage plus progressif et sont idéales pour les longues descentes. Ces plaquettes sont aussi plus durables que les plaquettes en résine. Cependant, avant d’offrir un freinage efficace, il faut bien les roder. De plus, elles ne fonctionnent pas avec tous les disques. Si un disque indique ‘’Resins pads only’’, il ne faut pas utiliser ce type de plaquettes. Ces plaquettes sont plus bruyantes que les plaquettes de frein organiques.
  • Les plaquettes de frein semi-métalliques offrent les avantages et inconvénients des plaquettes en résine et les plaquettes métalliques.

Venez rencontrer un de nos techniciens experts et mécaniciens de vélo qui se fera un plaisir de vous recommander le système de freins, des plaquettes ou des patins de freins qui conviennent à votre bicycle, en prenant rendez-vous ici.

 

 

Frein de vélo

Comparer les produits Supprimer tous les produits

You can compare a maximum of 3 products

Hide compare box
Mathieu Performance 4.7 / 5 - 275 Évaluations @ Google
Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel Est-ce correct? Oui Non En savoir plus sur les témoins (cookies) »