Retour

Triathlon

Le vélo de triathlon, c'est de la vitesse à l'état pure.

Filtres

Triathlon

Vélos de triathlon et manuel complet de préparation sportive

Nos vélos de route de triathlon vous garantissent les meilleures performances pour vos futures compétitions. En plus des conseils pour choisir votre vélo de route de triathlon parmi les modèles disponibles, vous découvrirez sur cette page plusieurs conseils de préparation au triathlon.

Comment choisir votre vélo de route de triathlon?

Afin de perfectionner vos compétences au triathlon, et avant de suivre le programme d’exercice que nous allons vous proposer, vous devez trouver le meilleur vélo de triathlon adapté à votre profil. Pour cela, vous devez opter pour le vélo qui vous aidera à vous exercer et à progresser. Il faut porter attention aux caractéristiques des vélos de triathlon et vérifier le type de vélo que vous devez choisir.

Quelles caractéristiques pour votre vélo de triathlon?

Les vélos de triathlon ont des particularités qui leur sont propres. En sélectionnant le vôtre dans notre catalogue des meilleurs vélos de route de triathlon du Québec, vous vous assurez de faire un choix judicieux. Les caractéristiques du vélo de triathlon ressemblent en beaucoup de points à celles du vélos de contre-la-montre. Or, vous devrez prêter attention à certains détails non négligeables.

Si, pour les vélos de contre-la-montre, il est possible d’avoir deux types de roues, lenticulaires à l’arrière et à rayons à l’avant, un vélo de triathlon comporte un seul type de roue, qui a moins de rayons. Cela rend les vélos de triathlon plus légers que les autres modèles de vélos. En dehors de la question des roues, vous devrez vous attarder aux jantes et aux pneus de votre vélo de triathlon.

Vous devrez choisir entre des jantes en aluminium et des jantes en carbone. Même si les jantes en aluminium sont plus résistantes, celles en carbone sont plus confortables et sont destinées à une conduite sur des pistes plus plates. Avec des jantes en carbone, vous opterez pour des pneus boyaux, plus légers, offrant un rendement optimal. Les pneus traditionnels sont quant à eux plus pratiques.

Quel type de vélo choisir pour le triathlon?

Le choix effectué par rapport à l’ensemble des roues vous permettra de fixer un objectif précis de performance. Mis à part ces cibles que vous vous serez données, la question de votre niveau, en tant que cycliste, se posera également. La distinction entre un vélo de route classique, un vélo de contre-la-montre et un vélo de route de triathlon pourrait alors prendre une autre tournure.

En effet, vous choisirez entre le vélo de triathlon et le vélo de contre-la-montre. Ce dernier est destiné aux cyclistes recherchant en priorité la vitesse. Cela peut être risqué dans une longue épreuve de triathlon. C’est pour cela que le vélo de triathlon est préférable. Il est spécialement conçu pour les cyclistes professionnels voulant s’entrainer pour de proches compétitions.

Pour les débutants, il vaut mieux opter pour un vélo de route classique. Ce vélo est confortable, léger et solide. Il est plus adapté aux pratiques régulières et à l’entrainement. Le vélo de route classique est d’ailleurs conseillé pour acquérir les bonnes bases, avant l’utilisation d’un vélo de triathlon. Alors, le vélo de triathlon ne sera utile que pour les compétitions exigeant un entrainement plus intensif.

Quelques conseils de préparation au triathlon

Armé des astuces vous permettant de choisir un vélo de route de triathlon, vous pouvez désormais vous lancer dans la préparation de votre prochaine compétition. Le triathlon est une discipline particulière qui joint trois épreuves différentes, parmi lesquelles l’épreuve du vélo est la plus longue. N’étant pas la dernière, la qualité du cycliste doit être davantage liée à l’endurance qu’à la vitesse.

C’est en partant de cette base que vous devez débuter les entrainements. Il sera alors question d’apprendre à être plus endurant et aussi à être plus performant. L’endurance nécessite des exercices d’ordre général, tandis que les exercices de performance dépendront de votre profil de cycliste. Il faudra donc commencer par définir celui-ci.

Les préalables à l’entrainement pour le triathlon

Pour bien vous entrainer, vous devez définir le type de cycliste que vous êtes. Après cela, vous établirez votre programme personnel de pratique, mêlant l’amélioration de votre endurance au perfectionnement de vos compétences. Il existe trois types distincts de cyclistes de triathlon. Vous pouvez être :

  • Un cycliste touche à tout : il s’agit d’un cycliste professionnel habitué des compétitions de triathlon et adepte de tous les types de terrains. Pour rester à ce niveau, il faut faire des séances d’entrainement sur tous les terrains à la même fréquence.
  • Un sprinter : vous êtes dans ce cas très rapide sur des terrains plats, mais éprouvez des difficultés dans les descentes et les remontées.
  • Un grimpeur : vous êtes assez à votre aise sur les pentes. Vous n’êtes pas souvent essoufflé, mais vous n’êtes pas le plus rapide dans les derniers mètres.

Selon votre profil, vous définirez sur quelle pratique vous devrez le plus vous appesantir. Une fois que vous l’avez déterminé, vous pouvez commencer la pratique proprement dite.

Les différentes séances d’entrainement

Comme indiqué, les séances d’entrainement devront comporter un travail d’endurance et un travail de performance, encore appelé travail spécifique. Le travail d’endurance consistera simplement à effectuer la même distance que celle requise lors de la compétition. Il s’agira d’habituer votre corps à cet effort. Ce travail se fera à faible intensité, sans forcer et en continu.

Les séances les plus intensives seront les séances pour la performance. Selon que vous êtes un grimpeur ou un sprinter, vous devez choisir d’être respectivement encore plus puissant sur les monts ou encore plus rapide sur les terrains plats. L’objectif n’est pas de changer de style pour devenir un cycliste touche-à-tout, mais bien d’être encore plus performant dans votre domaine de prédilection.

Pour une séance, un échauffement de 15 minutes sera nécessaire. Ensuite, 20 à 30 minutes de pédalage suivront à un rythme beaucoup plus intensif que lors du travail d’endurance. Vous pourrez alors enchainer des séquences de 30 secondes de sprint et 30 secondes de pause, répétées plusieurs fois. Ces exercices peuvent se faire en intérieur avec l’une de nos bases d’entrainement.

En marge de ces séances, la pratique du triathlon nécessite aussi d’avoir une gestuelle impeccable pour économiser son énergie en vue de la dernière étape du triathlon, la course à pied. Vous devez ainsi acquérir la meilleure cadence de pédalage, avec des mouvements plus fluides. Une position aérodynamique sur le vélo de triathlon peut vous aider, de même que des exercices d’hyper vélocité.

En suivant tous ces conseils, vous pouvez maximiser vos capacités à gagner vos prochaines compétitions de triathlon. Nous vous encourageons à magasiner votre vélo de route triathlon parmi nos nombreux choix, en fonction de vos besoins et de votre physique.

 

Comparer les produits Supprimer tous les produits

You can compare a maximum of 3 products

Hide compare box
Mathieu Performance 4.7 / 5 - 275 Évaluations @ Google
Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel Est-ce correct? Oui Non En savoir plus sur les témoins (cookies) »